Les Nouvelles et la Vie de l’association en 2020

ACCUEIL    L’ASSOCIATION    LE PROJET    SPIRULINE    LE NIGER    TEMOIGNAGES    NOS PARTENAIRES    ALBUMS        AGENDA      LIENS

Mars : Retour d’Agadez 2020,


Les années se suivent et ne se ressemblent  pas… cette année je suis partie toute seule pour ma mission à Agadez. L’accueil a été toujours aussi chaleureux.

Le lendemain de mon arrivée le 15 janvier, petite incursion au marché tôle et je suis vite rentrée dans le bain. Puis, très rapidement J’ai passé les commandes chez Koumama le forgeron, chez les couturières à l’atelier Amanay pour que tout l’artisanat soit prêt début Mars. Très rapidement je visite la ferme pour faire un petit bilan, l’état des lieux et la spiruline qui hiberne encore à cette époque de l’année avec l’hiver qui dure.

Les semaines passent vite entre les visites des uns et des autres, suivre l’avancement de l’artisanat ainsi que les audiences chez le Sultan, le Maire etc. etc.  Bel après-midi passé avec les enfants parrainés au programme chants, goûter et bonnes rigolades chacun est reparti avec un cahier et un stylo pour écrire une lettre à leur marraine.

Avec Amou nous préparons la spiruline sous toutes ses formes  pour notre stand à la 1er Foire de l’artisanat à l’Alliance Française sur une durée de deux jours les 22 et 23 Février. Ce fut de belles festivités entre les danses, la musique, les parades, les youyous des femmes, les prix donnés aux meilleurs forgerons, le tout sous un beau soleil avec un vent de poussière. Encore de belles expériences vécues dans mon pays d’adoption, loin du tumulte de la France, bien loin des informations … juste un peu suivies du coin de l’oreille… Très dur le retour, le coronavirus, la pandémie et le confinement.

Depuis mon retour le 10 Mars, on prend de mes nouvelles tous les jours depuis Agadez, et moi d’ici j’espère que le virus ne les contaminera pas. La psychose s’installe, il y a la sensibilisation, mais un peu dispersé en Afrique, les pratiques et les traditions ont la vie dure et c’est difficile de changer les comportements et il y aura sûrement des tragédies avant que les consciences réagissent, Inch Allah.


« Etre libre ne signifie pas faire ce que l’on veut, mais être qui on est. »


Solidairement

Esther.                                          (voir également dans l’album)